Musique


 

Les 72 pays ayant participé au conflit global ont mobilisé

des hommes ,du matériel ,des armes, des chevaux...

****************************** 

-25 classes sont mobilisées sous le drapeau tricolore

(classes de 1889 à 1914 c'est à dire les jeunes nés entre 1869 et 1894)

soit 3.580.000 hommes dont 430.000 soldats des colonies françaises 

Dont    45.000 Corses sur une population de 287.000 (recensement 1911) soit 15 % de la population de l'Ile.

-------------------------------------------------------------------------------

-50.000 voitures hippomobiles et 150.000 chevaux réquisitionnés la plus part dans les campagnes. Sur les 8.000.000 de cheveaux mobilisés par tous les bélligérants ,1.000.000 ont trouvé la mort.

-------------------------------------------------------------------------------

-170 véhicules militaires à moteur -6.000 camions -1045 autobus -2500 voitures particulières avec chauffeurs et mécaniciens

-------------------------------------------------------------------------------

-1 milliards d'obus de tous camps ont été tirés (selon les experts militaires ,pour la seule journée du 26 septembre 1918, ce sont 1.300.000 obus qui se sont abattus sur les soldats)

-------------------------------------------------------------------------------

-50 milliards de cartouches tirées et 60 millions de projectiles chimiques utilisés...                       

-------------------------------------------------------------------------------

-Le courrier restant le seul lien entre les soldats et leurs proches, on estime que 4 millions de lettres ou cartes postales sont envoyées par jour, soit par extrapolation 10 milliards pour toute la durée de la guerre.

-------------------------------------------------------------------------------

Particularités réservées aux soldats Corses

Permissions accordées aux soldats Français: tous les 3 ou 4 mois        Permissions accordées aux soldats Corses: tous les 6 mois puis trés vite 1 fois par an !

-------------------------------------------------------------------------------

Lorsque les défaites étaient attribuées ,à tort , aux soldats Corses (rappelons que le 173 em est resté une année en première ligne et a été décimé à plusieurs reprises), les médecins refusaient de soigner les blessés qui appartenaient au 173 em(témoignages de survivants)

-------------------------------------------------------------------------------

A la fin du conflit , sur le continent , les soldats démobilisés rejoignaient leurs foyers dès la fin de l' année 1918.

Les Poilus Corses démobilisés seront eux, abandonnés à leur sort. De retour à Marseille , ils attendent de longues semaines sur les quais , dans des conditions sanitaires indignes, le bateau hypothétique qui les ramenera chez eux ( à condition qu'ils puissent payer leur billet de retour ! )

*********************

Loin du front, la Corse n'a pas eu à souffrir de destructions matérielles

 mais aucune famille dans l'Ile n'est sortie indemne de cette hécatombe

 tous les villages

 sur leurs monuments aux morts en portent la trace visible

 

 

Source: Wikipédia-Guerre 14-18

 


Haut de page