Musique


 

La place « MARCELLI Simon Brando » est située au bas du village

 face à l’entrée de la Mairie.

 C ‘est une placette agréable, bordée d’un muret qui fait office de banc

Verdese- Place MARCELLI  Simon Brando 

 

Simon BRANDO est né le 7 janvier 1922 à Verdese 

       sa mère MARCELLI Marie Dominique née POMPONI(1899-2002)

     son père MARCELLI  Don Félix (1901-1937)

ses arrières grands parents maternels

POMPONI Simon Brando (1849-1930)   X    QUILGHINI Anghjuletta (1869-1932)

ses arrieres grands parents paternels

MARCELLI Antoine (1871-1952)  x  CAMPANA Marie Dominique (1869-1905)   

                         

 Afin d’améliorer les conditions de vie de la famille, comme beaucoup de Corses, Don Félix s’engage  dans l’Armée.  En 1928 , il quitte à regret Verdese, sa famille, ses amis et est affecté au 3 em Régiment d’infanterie Alpine basé à Hyeres puis à Sospel(06).

En patrouille le long de la frontière Italienne sur la ligne Maginot , il est mortellement blessé. Transporté à l’hôpital militaire du Val de Grasse (PARIS), il décède en juillet 1937 laissant derrière lui une mère et ses 6 enfants.

Simon Brando a 15 ans.

Malgré son jeune âge, il devient malgré lui, le pilier de la famille. Les temps sont difficiles. Il accepte d’être manœuvre et assure ainsi le complément familial qui permet à sa mère et à ses 5 frères et sœurs de vivre décemment.

Né en 1922, il est mobilisable en mars 1941. Il est affecté au 25 em Régiment de Chasseurs Alpins basé à Hyères (83). Soutien de famille, il demande et obtient son rapprochement à Sospel. Il est démobilisé en septembre 1942 où il reprend son emploi.

Sospel à cette période est un village protégé car situé dans une zone démilitarisée loin de la côte. Mais au matin du 11 novembre 1942, les troupes italiennes arrivent à Sospel pour prendre position ! Le bruit cours que les américains stationner en Afrique du Nord vont débarquer ! Cette occupation bien que très présente n’ a jamais été agressive . En effet, beaucoup de familles sospelloises avaient des origines italiennes et des cousins de l’ autre côté de la frontière. La vie quotidienne est rythmée par de nombreuses manifestations traditionnelles (fêtes du 1 er mai -de Ste Jeanne d’ Arc -de St Joseph…)

Passée inaperçue deux mois auparavant ( 4 septembre 1942), une loi  instaurant le Service du Travail Obligatoire (STO) est promulguée. Dès le 15 février 1943, le STO est imposé à tous les jeunes de 20 à 22 ans, qui ont obligation de partir travailler en Allemagne pour soutenir l’effort de guerre allemand. Ce recrutement forcé suscite en France de nombreuses réactions hostiles et la réticence de nombreux requis .

Pour réaliser leurs objectifs de recrutement, le gouvernement de Vichy favorable à l’occupation allemande crée alors le 30 janvier 1943, la milice française. Cette organisation politique et para militaire dirigée par Pierre Laval est chargée de lutter contre la Résistance, les Juifs mais aussi contre les réfractaires du STO.

C’est ainsi que le 10 juin 1943, Simon Brando et quelques amis sospellois sont arrêtés à la gare St Roch à NICE en provenance de Sospel.

Dans une série de lettres retrouvées chez sa mère, il nous relate son périple mouvementé de NICE à GRATZ (Autriche) en passant par BELFORT et MUNICH.

 

Sa biographie à découvrir sur  " résistance-corse "

 

 

voir l 'album photos

 insigne du 25 em BCA  Hyeres-Sospel


Haut de page